Pourquoi ton business ne doit pas être un soufflé au fromage ?

Pourquoi ton business ne doit pas être un soufflé au fromage ?

La conception d’expérience utilisateur est à la mode depuis quelques années maintenant.

La méthode se déploie doucement, mais sûrement, au sein des sociétés et c’est une excellente chose.

Le problème avec les méthodes, c’est qu’elles rassurent.

Lorsque je mène des missions ou quand je sensibilise à l’approche centrée utilisateur, les questions tournent surtout autour du « Comment ». 

Comment mener une recherche ?

Comment faire des tests utilisateurs ?

Comment convaincre nos dirigeants de son intérêt ?

C’est assez naturel de tenter de raccrocher un concept nouveau à un sujet que l’on maîtrise via une méthode.

Mais de mon point de vue, c’est aussi risqué.

Dès qu’il y a méthode, on pense recette ou check-list.

Tu penses peut-être qu’en les suivants à la lettre, cela te garantira le succès dans tes objectifs à long terme ?

Rien n’est moins sûr.

Pouquoi ?

Et bien parceque tu peux passer à côté du point essentiel de la démarche : Comprendre.

Comprendre les besoins utilisateurs, mais aussi comprendre tes propres objectifs.

En fait, le souci ne vient pas de la méthode mais de ce que tu en fais.

La méthode te donne tous les outils nécessaires pour comprendre, mais l’usage de ces outils te revient.

De mon expérience, il arrive parfois que les entreprises utilisent les outils UX pour faire exactement ce qu’elles faisaient avant, mais d’une nouvelle façon.

Elles sont rassurés, elles ont appliqué la démarche, donc le projet est bien en mode UX.

Tu auras des résultats c’est certain, de bons résultats même, mais tu viens de créer un dispositif sous perfusion.

Une histoire de soufflé

C’est ce que j’appelle l’effet « Soufflé au fromage ».

Ce qu’implique la démarche centrée utilisateur, c’est une transformation de ta propre vision business.

Es-tu seulement un cuisinier de soufflé ?

Lorsque tu as ouvert ton restaurant, ton objectif était-il uniquement de faire les meilleurs soufflés ?

OU de faire vivre un moment unique et convivial à tes clients ?

Peut être penses-tu que c’est en faisant le meilleur soufflé possible que ce moment deviendra mémorable pour tes clients ?

Ton hypothèse est simple :

« Les gens aiment et veulent des soufflés, je suis le meilleur cuisinier de soufflé, donc ils aiment et veulent venir chez moi. »

Et bien j’affirme le contraire.

En raisonnant ainsi tu penses « fonctionnel », ce que tous tes concurrents font également.

Et désolé de te le dire, mais tu viens juste de faire ton travail. Rien de plus.

(outch elle fait mal cette phrase).

Pour tes clients, que ton soufflé soit bon, c’est juste la base.

Encore heureux que ce soit le cas !

A qualité égale, prix égal, notoriété égale, pourquoi toi plutôt qu’un autre ?

Qu’est-ce qu’un repas chez toi m’apporte ?

Se poser la bonne question

« Pourquoi ? »

C’est elle, l’exigeante question, qui génère tant d’efforts lorsqu’on tente d’y répondre vraiment.

Une des pistes pour commencer à y réfléchir c’est de redéfinir ta vision.

Mais surtout d’y croire et de le faire réellement.

Quelques exemples pour comprendre :

  • Tu ne développes pas une application de gestion de contrats d’assurance.
    Tu m’aides à surmonter mes difficultés lorsqu’elles surviennent et tu les anticipes.

  • Tu ne produis pas la V2 d’une plateforme interne RH.
    Tu m’avertis de mes droits avec bienveillance.

  • Tu ne vidanges pas le 32e véhicule de la journée.
    Tu permets à une petite fille de partir en vacances avec ses parents en sécurité.

  • Tu n’es pas un restaurant de soufflé au fromage.
    Tu es le lieu où je vois mes amis et où j’ai décidé de demander ma femme en mariage.

Et des exemples comme ça, j’en ai des tonnes.

L’intérêt de redéfinir les choses de cette façon-là, c’est d’une part de régler le bon problème comme je l’expliquais ici.

Mais surtout de t’assurer que tes valeurs fondatrices existent encore et qu’elles ont un sens.

Parce que ce sont bien ces valeurs que j’évalue, de façon consciente ou non, pour entrer dans ton restaurant ou souscrire à ton service.

La question n’est donc pas « Comment ? », mais bien « Pourquoi ? ».

Si tu veux faire autre chose que des soufflés, je peux t’aider.

Prêt à passer au stade supérieur ?

Je t’offre une session stratégique pour faire le point sur ta situation et te donner plus de clarté.

Partage cet article si tu penses qu'il peut être utile à quelqu'un.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

Retrouve moi sur le web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey ! J'ai aussi écrit d'autres trucs :)

ipsum quis, elementum commodo Curabitur consequat. efficitur. elit. risus