Comment résoudre le bon problème dans ton business ?

Comment apprendre à résoudre le bon problème dans ton business ?

Il y a quelques jours, je suis intervenu chez Amundi et Canal+ Groupe pour former les collaborateur à l’approche centrée utilisateur.

Cela fait de nombreuses années que je fais ce type d’intervention pour Gobelins ou en direct.

Mais je n’avais jamais partagé mon retour d’expérience sur ce sujet.

Je prends énormément de plaisir à partager et propager la vision UX axée sur l’émotion au sein de grosses structures.

J’apprends autant que je donne, il y a toujours un point de vue, une interprétation, un champ d’application que je n’avais jamais envisagé.

Le terme « UX » est devenu un buzzword associé au mieux à la conception d’interfaces dont la signification réelle est souvent méconnue.

Et si on identifiait le bon problème ?

Ce qui m’amuse le plus, c’est l’étonnement lorsque j’explique qu’avant de parler d’interface, il faudrait commencer par avoir conscience du véritable problème à résoudre.

L’interface n’est que l’incarnation de la solution, ce n’est pas la solution en soit.

De mon point de vue, il est fondamental d’accepter de n’avoir aucune certitude et la volonté de servir l’utilisateur final réellement.

Ce n’est qu’en servant au mieux l’utilisateur que l’entreprise atteindra ses objectifs.

C’est en général bien compris individuellement.

Chez nous c’est pas pareil !

Mais la difficulté réside dans le fait de garder ce cap dans un contexte « métier ».

J’ai systématiquement ce type de phases en feedback :

«Oui, mais chez nous c’est compliqué »

«On sait, mais ce n’est pas à notre portée, il faudrait former nos dirigeants »

«Rencontrer nos utilisateurs réellement ? C’est impossible ! Et s’ils ne confirment pas ce qu’on pense ? »

Effectivement, je n’ai jamais dit que c’était simple de parvenir à concilier des objectifs métiers ambitieux avec des attentes utilisateurs exigeantes.

Ce qu’on voit rarement arriver, c’est l’impact de la démarche UX qui va bouleverser et toucher l’organisation interne de l’entreprise.

On se reprend de plein fouet, l’inertie, la rigidité des process et les luttes de pouvoir.

Il y a systématiquement une remise en question à faire et c’est rarement agréable.

Un exemple basique pour comprendre

Tu constates que tes amis viennent moins souvent te voir depuis quelque temps.

C’est vrai que votre ta d’entrée est un peu veille, elle grince et la peinture est écaillée.

Te te dis que ça vient sans doute de là.

Donc tu décides de casser ta tirelire pour changer la porte en allant voir le meilleur concepteur de porte du pays.

Tu viens de prescrire la solution au problème que tu perçois.

Mais est-ce la bonne solution ?

Et surtout est-ce que c’est le bon problème ?

Peut-être que tes amis viennent moins souvent parce que tu as changé ?

Que tu es moins intéressant qu’avant ?

Qu’on s’amuse moins chez toi qu’à une époque ?

Le problème à résoudre n’est pas de trouver la meilleure porte.

Mais bien de découvrir pourquoi tes amis ne viennent plus.

Tu as deux solutions :

  1. Te convaincre que c’est eux qui ne te comprennent pas et penser que la nouvelle porte arrangera tout.
  2. Te remettre en question et procéder aux changements qui te permettront de recréer un lien.

OK, mais on commence par quoi pour faire bouger les choses ?

Selon le degré de maturité de l’entreprise et sa résistance au changement, la première étape est de sensibiliser à cette vision les personnes ayant un impact sur l’organisation.

Pour les grands groupes dans lesquels j’interviens, ce n’est pas si évident.

« Cela fait 30 ans que je fais mon business, tu es qui pour m’expliquer que je ne connais pas mes clients ? »

Je ne suis personne et je ne connais pas ton business, la connaissance métier, c’est toi qui la détiens.

En tant que Coach et Designer, je n’ai aucune solution à tes problèmes.

En général, les solutions sont déjà là.

Mon aide consiste à mettre en place les méthodes qui te permettront de les découvrir et d’en connaître les effets, pour faire des choix éclairés.

Le choix et la responsabilité finale te reviennent (après tout, c’est ta porte et tes amis, pas les miens).

La bonne nouvelle, c’est qu’en reformulant l’équation ainsi, on trouve souvent de nouvelles solutions auxquelles tu n’aurais pas pensé.

Cela fait émerger de nouvelles opportunités pour toi.

J’aime vraiment initier cette prise de conscience et donner les outils pour la mettre en place.

Donc, si jamais tu veux améliorer tes performances et faire évoluer ton business, je peux t’accompagner.

Prêt à passer au stade supérieur ?

Je t’offre une session stratégique pour faire le point sur ta situation et te donner plus de clarté.

Partage cet article si tu penses qu'il peut être utile à quelqu'un.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

Retrouve moi sur le web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hey ! J'ai aussi écrit d'autres trucs :)

efficitur. dolor vulputate, ut fringilla sit quis, suscipit elit. neque.